የሰብአዊ, የተፈጥሮ, የአየር ሁኔታ እና የኢንዱስትሪ አደጋዎችየሰው ልጅ ሙቀት መጨመር እና ከ CO2 ጋር የሚደረግ ውጊያ

በሰብአዊ ምጣኔ ሀብቶች (የተፈጥሮ ጦር እና ግጭቶች ጨምሮ), ተፈጥሯዊ, አየር ንብረት እና ኢንዱስትሪዎች (ከንፋሽንና ከዘይት በስተቀር) forum ቅሪተ አካል እና የኒውክለር ሀይል). የባህር እና ውቅያኖስ ብክለት.
አህመድ
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
መልእክቶች 9007
ምዝገባ: 25/02/08, 18:54
አካባቢ በርገንዲ
x 867

መ. የሰው ልጅ ሙቀት መጨመር እና ከ CO2 ጋር የሚደረግ ውጊያ

ያልተነበበ መልዕክትአን አህመድ » 19/05/20, 11:39

c'est aussi le biais de tous ceux qui ramènent le monde entier à l'évolution de sa seule température moyenne, si je puis me permettre .... : ጥቅል:

Tu peux! 8) D’autant plus que c'est également tout à fait mon avis...

በትክክል ፣ አማካይ የሙቀት መጠኑ በጣም የመቋቋም አቅም ያለው ይመስላል ፣ በአጠቃላይ ...

Oui, mais conformément à ce que tu viens de dire plus haut, la température n'est pas le seul facteur à prendre en compte. D'autre part, si la vie humaine à pu coloniser des espaces très variés et si certains seront encore assez accueillants avec une température plus élevée, quid de l'ensemble des populations qui ne sont développées à ce point que dans les conditions que nous connaissons actuellement (et qui, encore une fois, ne se résument pas au seul facteur de la température). La température n'est en effet qu'un des reflets de l'activité modificatrice des hommes de la modernité (en tous cas, ceux qui se reconnaissent comme tels).
0 x
"እኔ የምነግራችሁን ነገር አትመኑ."

ABC2019
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
መልእክቶች 1552
ምዝገባ: 29/12/19, 11:58
x 89

መ. የሰው ልጅ ሙቀት መጨመር እና ከ CO2 ጋር የሚደረግ ውጊያ

ያልተነበበ መልዕክትአን ABC2019 » 19/05/20, 12:00

bah ce que je pense personnellement, c'est qu'une modification des conditions extérieures peuvent rendre la vie dans les marges plus difficiles, puisque par définition les marges sont à la limite de la stabilité (d'ailleurs la plupart des études des impacts du RC concernent logiquement les marges : zones cotieres, Arctique, zone semi-désertiques, zones de montagne, langues glaciaires ...). Mais le "bulk" sera probablement peu impacté, puisque justement la plupart des gens vivent assez éloignés des limites de stabilité. Il faut vraiment un évènement catastrophique comme une météorite ou un supervolcan pour bouleverser le "bulk".
0 x
የተጠቃሚው አምሳያ
GuyGadebois
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
መልእክቶች 5250
ምዝገባ: 24/07/19, 17:58
አካባቢ 04
x 466

መ. የሰው ልጅ ሙቀት መጨመር እና ከ CO2 ጋር የሚደረግ ውጊያ

ያልተነበበ መልዕክትአን GuyGadebois » 19/05/20, 12:05

Si la moyenne mondiale augmente de 3 degrés, les régions où les gens vivent réellement seront au moins 6 degrés plus chauds qu’aujourd’hui. Dès lors, de vastes régions seront trop chaudes pour y vivre.

«Future of the human climate niche», une étude publiée le 4 mai 2020 sur le site du Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), révèle que depuis au moins 6000 ans, presque tous les humains vivent dans des régions où la température annuelle moyenne se situe entre 11 et 25 degrés. C’est la «niche climatique» humaine, la plage de température dans laquelle le travail à l’extérieur n’est pas mortel et dans laquelle nous avons pu produire suffisamment de nourriture pour survivre.

Les auteurs de l’étude, basés en Chine, au Danemark, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis [Chi Xu, Timothy A. Kohler, Timothy M. Lenton, Jens-Christian Svenning, and Marten Scheffer], affirment que chaque degré de réchauffement climatique poussera un milliard de personnes hors de cette zone de survie.

Aujourd’hui, moins de 1% de la surface terrestre de la planète a une température annuelle moyenne supérieure à 29°C, et presque toute cette surface se trouve dans le désert du Sahara. Si les émissions de gaz à effet de serre ne sont pas réduites rapidement, jusqu’à 19% des terres, qui abritent 3,5 milliards de personnes, auront une température annuelle moyenne supérieure à 29 °C.

Comme l’un des principaux auteurs de l’étude du PNAS l’a déclaré au Guardian ce 5 mai 2020, «les températures moyennes supérieures à 29°C sont invivables».

http://alencontre.org/ecologie/environn ... more-63601
0 x
ብልጥ በሆኑት ነገሮች ላይ የማሰብ ችሎታዎን ከማሰባሰብ ይልቅ የማሰብ ችሎታዎን በገንዘብ አሰባሰብ ላይ ማሰባሰብ የተሻለ ነው ፡፡ (ጄ. ሩ)
"በማብራራት ምክንያቱ የውጤቱ ውጤት ነው"
(Tryphon)
የተጠቃሚው አምሳያ
ሴን-ምንም-ሴን
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
መልእክቶች 6453
ምዝገባ: 11/06/09, 13:08
አካባቢ የ Beaujolais አናት.
x 489

መ. የሰው ልጅ ሙቀት መጨመር እና ከ CO2 ጋር የሚደረግ ውጊያ

ያልተነበበ መልዕክትአን ሴን-ምንም-ሴን » 19/05/20, 12:13

ኤቢሲ 2019 ፃፈbah ce que je pense personnellement, c'est qu'une modification des conditions extérieures peuvent rendre la vie dans les marges plus difficiles, puisque par définition les marges sont à la limite de la stabilité (d'ailleurs la plupart des études des impacts du RC concernent logiquement les marges : zones cotieres, Arctique, zone semi-désertiques, zones de montagne, langues glaciaires ...). Mais le "bulk" sera probablement peu impacté, puisque justement la plupart des gens vivent assez éloignés des limites de stabilité. Il faut vraiment un évènement catastrophique comme une météorite ou un supervolcan pour bouleverser le "bulk".


Qu'entend tu par marge à la "limite de la stabilité" stp?
0 x
"ዘረማዊ" አንዳንድ ጊዜ "ቻርለስ ደ ጎልሽን መቼ ማቆም እንዳለ ማወቅን ያካትታል.
ABC2019
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
መልእክቶች 1552
ምዝገባ: 29/12/19, 11:58
x 89

መ. የሰው ልጅ ሙቀት መጨመር እና ከ CO2 ጋር የሚደረግ ውጊያ

ያልተነበበ መልዕክትአን ABC2019 » 19/05/20, 15:21

sen-no-sen ጻፈ:
ኤቢሲ 2019 ፃፈbah ce que je pense personnellement, c'est qu'une modification des conditions extérieures peuvent rendre la vie dans les marges plus difficiles, puisque par définition les marges sont à la limite de la stabilité (d'ailleurs la plupart des études des impacts du RC concernent logiquement les marges : zones cotieres, Arctique, zone semi-désertiques, zones de montagne, langues glaciaires ...). Mais le "bulk" sera probablement peu impacté, puisque justement la plupart des gens vivent assez éloignés des limites de stabilité. Il faut vraiment un évènement catastrophique comme une météorite ou un supervolcan pour bouleverser le "bulk".


Qu'entend tu par marge à la "limite de la stabilité" stp?

ben tu vois tu as une zone habitée, et à coté un désert. Les populations qui vivent à la marge, au bord du désert, sont à la limite de leurs possibilités (parce que si c'était très confortable de vivre là, le désert serait aussi habité, juste un peu plus difficilement). Tout comme la limite de la forêt en montagne, où on a la zone "de combat". Ce sont évidemment ces régions marginales qui sont le plus facilement affectées, puisqu'un petit changement risque de les faire basculer du côté inhabitable. C'est pour ça que ces régions sont les chouchous des climatologues ;).
0 x

PaulxNUMX
ጥሩ የኢኮሎጂ ተመራማሪ!
ጥሩ የኢኮሎጂ ተመራማሪ!
መልእክቶች 262
ምዝገባ: 12/02/20, 18:29
አካባቢ Sarthe
x 60

መ. የሰው ልጅ ሙቀት መጨመር እና ከ CO2 ጋር የሚደረግ ውጊያ

ያልተነበበ መልዕክትአን PaulxNUMX » 19/05/20, 17:38

ኤቢሲ 2019 ፃፈ
sen-no-sen ጻፈ:
ኤቢሲ 2019 ፃፈbah ce que je pense personnellement, c'est qu'une modification des conditions extérieures peuvent rendre la vie dans les marges plus difficiles, puisque par définition les marges sont à la limite de la stabilité (d'ailleurs la plupart des études des impacts du RC concernent logiquement les marges : zones cotieres, Arctique, zone semi-désertiques, zones de montagne, langues glaciaires ...). Mais le "bulk" sera probablement peu impacté, puisque justement la plupart des gens vivent assez éloignés des limites de stabilité. Il faut vraiment un évènement catastrophique comme une météorite ou un supervolcan pour bouleverser le "bulk".


Qu'entend tu par marge à la "limite de la stabilité" stp?

ben tu vois tu as une zone habitée, et à coté un désert. Les populations qui vivent à la marge, au bord du désert, sont à la limite de leurs possibilités (parce que si c'était très confortable de vivre là, le désert serait aussi habité, juste un peu plus difficilement). Tout comme la limite de la forêt en montagne, où on a la zone "de combat". Ce sont évidemment ces régions marginales qui sont le plus facilement affectées, puisqu'un petit changement risque de les faire basculer du côté inhabitable. C'est pour ça que ces régions sont les chouchous des climatologues ;).


qu'une zone semi-désertique se transforme en zone désertique, c'est en soi un problème qui n'a peut-être pas un impact très important au niveau mondial, mais lorsqu'il s'agit de vastes forêts pluviales (ou boréales) qui se transforment en savanes, en culture d'huile de palme ou de soja, en paturages, en steppes etc... après avoir cramer le plus gros du stock de carbone contenu dans la végétation et le sol, tu comprendras que l'impact mondial est sans doute bien plus palpable. C'est bel est bien ce qui est en train de s'amorcer depuis un moment (parfois c'en est presque achevé comme en Indonésie).

Concernant l'impact du C02 sur les plantes, non il n'est pas négligeable, et oui un C02 plus élevé qu'il y a deux siècles peut avoir des conséquences délétères sur un certain nombre de plantes: + de croissance (dopée aussi par l'augmentation de température) engendre une plus faible densité du bois chez les arbres (c'est impressionnant chez chênes, cherche les chiffres en France c'est effarant, on ne retrouvera plus jamais des chênes aussi denses qu'il y a 200 ans), qui engendre une plus grande fragilité aux tempêtes et aux ravageurs donc une plus grande mortalité (augmentée par les épisodes de chaleur et sécheresse de plus en plus sévères), donc un plus faible stockage de carbone au final...

Inutile d'essayer de trafiquer la réalité et de rester dans le déni, les faits sont écrasants hélas, j'aimerais être optimiste et dire qu'il y a du bon avec cette fichue hausse du CO2 atmosphérique et marin mais il n'y a que dalle, faut être lucide! : ጥቅል:
2 x
የተጠቃሚው አምሳያ
ሴን-ምንም-ሴን
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
መልእክቶች 6453
ምዝገባ: 11/06/09, 13:08
አካባቢ የ Beaujolais አናት.
x 489

መ. የሰው ልጅ ሙቀት መጨመር እና ከ CO2 ጋር የሚደረግ ውጊያ

ያልተነበበ መልዕክትአን ሴን-ምንም-ሴን » 19/05/20, 18:42

ኤቢሲ 2019 ፃፈben tu vois tu as une zone habitée, et à coté un désert. Les populations qui vivent à la marge, au bord du désert, sont à la limite de leurs possibilités (parce que si c'était très confortable de vivre là, le désert serait aussi habité, juste un peu plus difficilement). Tout comme la limite de la forêt en montagne, où on a la zone "de combat". Ce sont évidemment ces régions marginales qui sont le plus facilement affectées, puisqu'un petit changement risque de les faire basculer du côté inhabitable. C'est pour ça que ces régions sont les chouchous des climatologues ;).


Ok merci pour la précision.
Toutefois n'est il pas au contraire logique de scruter en premier les lieux les "zones en limite de stabilité" pour reprendre tes termes?
En effet lorsque l'on étudie les contraintes sur un bâtiment,un pont etc.. on à tendance à chercher à l'endroit ou les contraintes sont les plus visibles.
C'est la même chose dans un groupe social,il est assez intéressant de regarder les classes les plus en tensions,car celles ci préfigure souvent le devenir du "bulk",la masse (les classes moyennes)...

En ce qui concerne les analogies avec la période du carbonifère cités supra n'oublions pas que cette époque était caractérisé par une distribution continentale très différente d'aujourd'hui (super continent Pangée) et par un taux d'oxygène de plus de 10% par rapport à nos jours,ce qui expliquerait les cas de gigantisme observé.Les formes de vie de l'époque étaient très archaïque,beaucoup d’arthropodes et d'amphibiens géants.
Le risque de variation climatique risque de favoriser des individus issu de la sélection r(c'est à dire les petites bestioles à reproduction accéléré),pas sur que nous en fassions parti!

Dans le cas du RCA la problématique n'est pas le CO2 en lui même mais la rapidité des transformations induite par l'appareil industriel sur une période extrêmement réduite en terme géologique.
1 x
"ዘረማዊ" አንዳንድ ጊዜ "ቻርለስ ደ ጎልሽን መቼ ማቆም እንዳለ ማወቅን ያካትታል.
ABC2019
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
መልእክቶች 1552
ምዝገባ: 29/12/19, 11:58
x 89

መ. የሰው ልጅ ሙቀት መጨመር እና ከ CO2 ጋር የሚደረግ ውጊያ

ያልተነበበ መልዕክትአን ABC2019 » 19/05/20, 20:05

ፖል72 እንዲህ ሲል ጽ :ልqu'une zone semi-désertique se transforme en zone désertique, c'est en soi un problème qui n'a peut-être pas un impact très important au niveau mondial, mais lorsqu'il s'agit de vastes forêts pluviales (ou boréales) qui se transforment en savanes, en culture d'huile de palme ou de soja, en paturages, en steppes etc... après avoir cramer le plus gros du stock de carbone contenu dans la végétation et le sol, tu comprendras que l'impact mondial est sans doute bien plus palpable. C'est bel est bien ce qui est en train de s'amorcer depuis un moment (parfois c'en est presque achevé comme en Indonésie).

la déforestation pose des problèmes en soi , meme sans le bilan CO2. Mais c'est un avantage pour les populations qui en tirent des bénéfices économiques. Si on avait pas déforesté pour cultiver la France, on serait encore à vivre au milieu des forêts avec les ours et les loups. Certains peuvent regretter ce temps, mais la plupart s'en passent très bien.
Concernant l'impact du C02 sur les plantes, non il n'est pas négligeable, et oui un C02 plus élevé qu'il y a deux siècles peut avoir des conséquences délétères sur un certain nombre de plantes: + de croissance (dopée aussi par l'augmentation de température) engendre une plus faible densité du bois chez les arbres (c'est impressionnant chez chênes, cherche les chiffres en France c'est effarant, on ne retrouvera plus jamais des chênes aussi denses qu'il y a 200 ans), qui engendre une plus grande fragilité aux tempêtes et aux ravageurs donc une plus grande mortalité (augmentée par les épisodes de chaleur et sécheresse de plus en plus sévères), donc un plus faible stockage de carbone au final...

difficile de te répondre vu que tu ne quantifies ni le phénomène, ni son impact. C'est assez caractéristique du discours climatique, qui filtre systématiquement tous les effets négatifs en oubliant les positifs et construit un discours anxiogène avec moult adjectifs "effarant, délétère", etc .. pour conclure ensuite qu'on va tous mourir ...
Ainsi , tu finis par conclure qu'il y a "un plus faible stockage de carbone au final", alors que les chiffrent montrent que la foret française croit de 0,7 % / an depuis 30 ans ... ça m'étonnerait que ce soit compensé par une plus faible densité équivalente !

http://education.ign.fr/dossiers/foret- ... opolitaine

Inutile d'essayer de trafiquer la réalité et de rester dans le déni, les faits sont écrasants hélas,

difficile de savoir si ils sont "écrasants" vu que tu ne donnes aucun chiffre et que tu ne développes aucune conséquence quantitative ...une suite d'affirmations péremptoires ne fait pas une démonstration.
0 x
PaulxNUMX
ጥሩ የኢኮሎጂ ተመራማሪ!
ጥሩ የኢኮሎጂ ተመራማሪ!
መልእክቶች 262
ምዝገባ: 12/02/20, 18:29
አካባቢ Sarthe
x 60

መ. የሰው ልጅ ሙቀት መጨመር እና ከ CO2 ጋር የሚደረግ ውጊያ

ያልተነበበ መልዕክትአን PaulxNUMX » 19/05/20, 21:30

Ou comment ramener un problème mondial a la seule France (et encore augmentation de superficie forestière ne signifie pas forcément augmentation du stockage de carbone, je pourrais développer si besoin). La situation en France est indéniablement meilleure qu'à la première révolution industrielle où il ne restait presque plus de forêts (charbon de bois), mais seulement en apparence puisque on utilise du pétrole maintenant.
Toujours une vue courte, hélas, pour nier la situation...
1 x
አህመድ
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
ባለሙያ ኢኮሎጂስት
መልእክቶች 9007
ምዝገባ: 25/02/08, 18:54
አካባቢ በርገንዲ
x 867

መ. የሰው ልጅ ሙቀት መጨመር እና ከ CO2 ጋር የሚደረግ ውጊያ

ያልተነበበ መልዕክትአን አህመድ » 19/05/20, 22:29

ኤቢሲ, tu mélanges plusieurs choses.
እርስዎ ይጽፋሉ:
Mais c'est un avantage pour les populations qui en tirent des bénéfices économiques.

D'assez maigres, puisque ce ne sont pas eux qui tirent les marrons du feu (forestier!), mais suffisant pour en motiver beaucoup qui ne peuvent plus vivre comme ils le faisaient avant que la concurrence de pays plus concurrentiels ne viennent ruiner leurs activités antérieures ou les chasser de leurs terres...
እንዲሁም:
Si on avait pas déforesté pour cultiver la France, on serait encore à vivre au milieu des forêts avec les ours et les loups. Certains peuvent regretter ce temps, mais la plupart s'en passent très bien.

C'est lié à une augmentation démographique qui impose à la fois cet empiétement et aussi le limite, puisque cette population se nourrit désormais en grande partie aux dépends de territoires éloignés...
ከዚያም:
Difficile de te répondre, vu que tu ne quantifies ni le phénomène, ni son impact.

Le temps d'arriver à préciser les quantités et les chiffres, que tout le monde s'accorde à peu près sur eux et ceux-ci seront devenus inutiles... Les choses ne se réduisent pas à une objectivation comptable qui ne fournit pas une méthode si rigoureuse que ça, dans la mesure où c'est justement le désir de tout objectiver qui a conduit à ce que nous déplorons: "à compter les choses, on en oublie de les penser" (petit aphorisme pour la nuit! 8) ).
0 x
"እኔ የምነግራችሁን ነገር አትመኑ."




  • ተመሳሳይ ርዕሶች
    ምላሾች
    እይታዎች
    የመጨረሻ መልዕክት

ወደ «ፈጣሪ, የተፈጥሮ, የአየር ሁኔታ እና የኢንዱስትሪ አደጋዎች»

በመስመር ላይ ማን ነው?

ይህን በመቃኘት ላይ ያሉ ተጠቃሚዎች forum : ምንም የተመዘገቡ ተጠቃሚዎች እና 2 እንግዶች የሉም