ቀመር የ 1 የውሃ መርፌ በ Scuderia Ferrari

Les performances d’un moteur sont directement liées à la masse d’air aspirée par le moteur pourvu qu’une quantité suffisante de carburant peut être mélangé ou injecté à cet air.

መለያዎች: Rally, Formula 1, ውድድር, injector, ውሃ, አፈፃፀም, ኃይል, Ferrari, Renault, octane, detonation, Turbo

በ Scuderia Ferrari

ፌራሪ F1 ሞተር
Moteur Formule un Ferrari au banc d’essais

Idéalement, l’air entrant dans un moteur devrait être le plus froid possible puisque qu’il est plus dense à basse température. La suralimentation ( par Turbo ou Compresseur ) va néanmoins à l’encontre de ce principe puisque l’air, une fois compréssé et comme la plupart des fluides, s’échauffe.

Ainsi les ingénieurs ont essayé de trouver des moyens de refroidir l’air( ou le mélange d’admission ) après le turbo des moteurs de compétition turbocompressés.

ፌራሪ F1 126C2B
ቀመር 1 F126C2B

Ferrari, tout comme Renault, utilisa une innovation pour refroidir l’air d’admission : l’injection d’eau dans l’admission. En coopération avec Agip, son fournisseur de carburant officiel de l’époque, Ferrari développa une nouvelle méthode d’injection d’eau dans l’air d’admission. L’eau était additionnée à l’essence sous forme d’une émulsion ( de goutelettes microscopiques ) à hauteur de 10% ( % nécessaire pour obtenir les meilleures performances ).

L’injection d’eau a été développée par Ferrari en 1983 pour son moteur Turbo de 1.5L qui équipait les Formules 1 modèles 126C2B et 126C3.

ፌራሪ F1 126C3
ቀመር 1 Ferrari 126C3

Ainsi Ferrari gagna le championnat des Constructeur cette saison, tout comme il l’avait déjà gagné en 1982. L’injection d’eau fût finalement abandonnée par l’utilisation d’éléments plus lourds dans l’essence. En effet; ceci était ( du moins officiellement ) un moyen plus facile et plus efficace que l’injection d’eau dans la course à la puissance…

አንድ አስተያየት ይስጡ

የእርስዎ ኢሜይል አድራሻ ሊታተም አይችልም. የሚያስፈልጉ መስኮች ምልክት የተደረገባቸው ናቸው, *