በዋሽንግተን ሙቀት መጨመር ግሪንሃውስ ጋዞች ተጠያቂ መሆናቸውን ያውቃሉ.


ይህን ጽሑፍ ከጓደኞችዎ ጋር ያጋሩ:

ጄምስ ማኦኒ, የአየር ንብረት ምርምር ግዛት ረዳት ፀሐፊ: በ ኮንግረስ መቅረብ ሪፖርቱ ጋዞች አቀፍ ሙቀት መጨመር ዋነኛ መንስኤ ናቸው በማለት ሳይሸሽግ ተናግሯል. ነገር ግን ይህ እውነታ በጫካ አስተዳደር ተካሰ.

En effet, G.W Bush a toujours refusé de ratifier le protocole de Kyoto (signé pourtant par l’administration Clinton). En mars 2001, il déclarait: « je ne pense pas que l’Etat doive exiger que les centrales réduisent leurs émissions de gaz carbonique, car ce gaz n’est pas un » polluant » selon la loi sur la salubrité de l’air. » et « je suis opposé au protocole de Kyoto […] parce qu’il porterait gravement atteinte à l’économie des Etats-Unis. ». Il avait ensuite écarté le problème en prétextant l’origine bureaucratique des documents qui démontraient l’origine humaine du réchauffement de la planète. Il satisfaisait en cela les exigences des lobbies de l’énergie qui avaient largement financé sa campagne.

Mais cette attitude contraire au bon sens avait peu à peu fait s’élever les voix de certains de ses collaborateurs et industriels que son plan « climat vision » n’avait pas réussi à faire taire. Enfin, avec le rapport Mahoney, signé par les secrétaires d’Etat à l’énergie et au commerce, c’est sa propre administration qui le contredit officiellement. Il lui sera difficile de ne pas en tenir compte.

ተጨማሪ ለማወቅ: ፋይሉን በ Radiocancan.ca.ca ላይ ያንብቡት


Facebook አስተያየቶች

አንድ አስተያየት ይስጡ

የእርስዎ ኢሜይል አድራሻ ሊታተም አይችልም. የሚያስፈልጉ መስኮች ምልክት የተደረገባቸው ናቸው, *